6 novembre 2019

Quelle est la différence entre détective en France et aux Etats unis ?

N'oubliez pas de charger les images sur VOTRE site et de les remplacer dans le texte. Idéalement, renommez également le nom des images. Copier le HTML dans votre presse papier

Detective et séries TV

Si vous êtes un fan de séries policières US ou juste un téléspectateur assidu, et que vous regardez votre série en version originale, c'est-à-dire dans la langue de Shakespeare, vous avez sûrement entendu prononcer le mot "detective". Ce mot revient très souvent, au point que vous vous posez la question : mais pourquoi donc les détectives sont-ils si nombreux aux États-Unis ?
La réponse est la suivante : le sens du mot "détective" n'est pas tout à fait le même aux États-Unis qu'en France. En effet le mot détective est en fait un faux ami partiel, c'est-à-dire qu'il existe une acception en commun entre un détective en France et un détective aux États-Unis.

Détective en France

En France, le mot détective désigne une personne employée à titre privé, effectuant des enquêtes ou investigations. Ces enquêtes portent souvent sur des recherches privées (preuves d'infidélité, recherche de contrefaçons, preuves de fraude). C'est pour accentuer le fait qu'un détective n'est pas employé par le secteur public qu'on y accole souvent l'adjectif "privé". En France, le détective est donc obligatoirement un "détective privé". Dans l'Hexagone, cette profession strictement encadrée et régie par une législation est bien entendu autorisée et c'est pourquoi vous pouvez trouver des détectives sur certains sites comme https://www.ais-detectives.com. Le premier et le plus célèbre détective privé fut Vidocq, ancien bagnard devenu chef de la sûreté. Son personnage, souvent repris dans des romans et au cinéma, a contribué à mythifier le métier de détective privé.

Détective dans les pays anglo-saxons

Le mot detective dans les pays anglo-saxons désigne au contraire un enquêteur qui œuvre publiquement dans le but de faire appliquer la loi.
Avant d'y devenir “detective”, il faut fréquenter une académie de police. Après avoir obtenu son diplôme, suivre alors une formation professionnelle de terrain et continuer de travailler pendant plusieurs mois au moins. Pendant cette période probatoire, l'agent est chargé de rechercher des preuves. Certains officiers poursuivent leurs études universitaires, obtenant un diplôme en droit pénal ou administration de la justice pénale. Au cours de nombreuses années de formation, les agents peuvent participer à un concours en testant leurs connaissances, leurs compétences et leurs aptitudes en matière d'enquête pénale, de procédure pénale, d'interrogatoire et de perquisition et saisie, de collecte et de conservation des preuves, rédaction de rapports, droit pénal, procédure judiciaire et témoignage devant les tribunaux.
À noter qu'il existe dans les pays anglo-saxons des détectives employés à titre privé à l'instar de la France et exerçant une profession libérale : ils sont appelés des “private” ou “private investigators”.

Quelques détectives célèbres

Citons enfin de manière non exhaustive les détectives les plus célèbres :
Sherlock Holmes (fictif) : sans doute le plus célèbre détective de la littérature.
Hercule Poirot (fictif) : concurrent tout aussi célèbre de nationalité belge.
Philip Marlowe (fictif) : personnage noir et typique des polars américains.
Vidocq (réel) : déjà cité plus haut.
Professeur Layton (virtuel) : seuls les geeks peuvent le connaître.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire