26 janvier 2018

Quelle est la différence entre whisky, scotch et bourbon ?

Whisky, Scotch ou Bourbon… à consommer avec modération.

Amateurs de boissons fortement alcoolisées, passez votre chemin ! Ce sujet est pour les buveurs d’eau ou au pire de soda, c’est à dire ceux qui sont trop jeunes ou ceux dont la culture gustative est limitée par les valeurs de la bonne conduite. Nous allons essayer d’entrer dans les secrets de la boisson des Hôôômmmes, celle des clans écossais peuplés de fantômes et des cow-boys à la gâchette facile.

Un whiskey siouplaît !

Le whisky est une eau de vie titrant au moins 40 degrés, distillée à base de céréales (orge, seigle ou maïs) parfois maltée et vieillie en fûts de chênes. Mais en fonction des ingrédients, des méthodes et du lieu de production, ce whisky ne portera pas le même nom. Ainsi, le whisky écossais est un « scotch whiskey », contraction de l’expression « whisky écossais » en langue anglaise, et le whisky américain est un bourbon, du nom de la principale région de production états-unienne au XVIIIème siècle.

RemettEZ m’en un ôtre ! Un scotch !...Hic !

Les Ecossais revendiquent la fabrication de scotch whisky à partir de 1494 et c’est une appellation protégée depuis 1988. Mais le whisky est probablement apparu bien avant. Distillé deux fois dans des « pot still », le scotch est élaboré à partir d’orge malté pour le single malt et à partir d’un assemblage de whisky de grain et de single malt pour le blend. Il doit impérativement vieillir au moins trois ans sur le sol écossais en fûts de chêne déjà utilisés pour d’autres vins. Certains scotchs atteignent 20 ans d’âge.

Alleeez ! Un p’tit dernHic… pour laaa route ! Hic !...Un bourbHic !...

Une grave crise économique au XVIIIème siècle pousse les Ecossais à traverser l’Atlantique pour trouver « un monde meilleur ». Les riches terres de l’Illinois, de la Pennsylvanie et du Kentucky vont fournir l’orge, le seigle et surtout le maïs nécessaires à l’élaboration d’un nouveau whisky. Distillé en une seule fois dans un « patent still » à colonne, le bourbon doit être élaboré à partir d’au moins 51 % de maïs additionnés d’orge malté de seigle ou de blé. Il vieillira ensuite deux ans minimum dans des fûts de chêne neufs. On trouve des bourbons de 10, 12, voire 17 ans d’âge.

Mais la vraie différence entre le scotch et le bourbon se fait dans les subtils mélanges d’arômes et de saveurs. Et alors ? Il faudra donc goûter... avec modération !