19 juillet 2019

Quelle est la différence entre un crocodile et un alligator ?

Alligator, crocodile, caïman… Pour beaucoup, il est difficile de faire la différence entre ces espèces appartenant à la famille des reptiles. Enfin, pour ceux qui ignorent comment faire la distinction, car pour un connaisseur, il est facile de les identifier au premier coup d'œil. Vous voulez savoir comment ? On vous explique tout dans cet article !

Crocodile et alligator : des apparences physiques différentes


Pour faire la différence entre crocodile et alligator, il faut forcément se fier à leur morphologie. En effet, ces deux reptiles font partie de deux familles d'espèces différentes. Le crocodile se réfère à l'espèce des crocodilidés, qui représente elle-même l'une des espèces regroupées dans l'ordre des crocodiliens.
  L'alligator appartient, quant à lui, à la famille des alligatoridés, équivalente à la famille des crocodilidés du côté du crocodile. Entre la famille des alligatoridés et celle des crocodilidés, il existe des différences anatomiques notables.

Les différences au niveau de la cavité buccale


Pour faire la différence entre crocodile et alligator, il faudra voir de plus près, car elle se trouve au niveau du museau. Celui du crocodile est en effet plus fin et en forme de U. Le museau d'un alligator est en revanche plus large et prend la forme d'un V. La structure de la mâchoire permet également de les distinguer.

 Pour un crocodile, la taille des deux mâchoires est quasi identique. Il est possible de voir ses dents supérieures lorsque sa mâchoire est fermée. L'alligator a cependant une mâchoire plus mince. Ses dents sont à peine visibles lorsque celle-ci est fermée.


Les différences au niveau de la peau et de la taille


Le crocodile a une peau d'une couleur vert olive ou brun, recouverte d'écailles d'une couleur quasi identique. Vous pouvez également constater des fossettes et des taches au niveau des nervures. L'alligator a, pour sa part, une peau plus sombre, en général de couleur gris-noir.
La taille et l'espérance de vie les distinguent également. Le crocodile est généralement plus grand qu'un alligator. La taille d'un crocodile adulte peut aller jusqu'à 5,8 m alors qu'elle est de seulement 3,4 m pour un alligator. De même, si l'espérance de vie est de 30 à 50 ans pour un alligator, les crocodiles peuvent vivre pendant 70 à 100 ans. Ces caractéristiques sont néanmoins visibles lors d'une observation plus poussée. Si vous souhaitez faire la distinction en un coup d'œil, les traits anatomiques sont essentiels. Mais il est également possible de se référer au comportement de l'animal.
Les alligators passent beaucoup plus de temps dans la boue ou dans les végétations qui se trouvent aux environs des lacs ou des marais contrairement aux crocodiles, qui restent souvent dans l'eau. De même, les premiers pondent leurs œufs dans les végétations qui entourent le bassin où il se trouve. Quant aux crocodiles, ils préfèrent pondre dans des zones plus sèches, comme dans le sable par exemple.

Un habitat différent


L'habitat naturel des crocodiles et des alligators est quelque peu différent. Si vous tombez sur l'un de ces reptiles dans une eau salée, c'est forcément un crocodile, car les alligators supportent mal l'eau salée. On les retrouve uniquement dans les zones d'eau douce, dans les rivières, les lacs, les marais ou les marécages. Les crocodiles peuvent, pour leur part, survivre en eau salée, grâce à des glandes qu'ils possèdent et qui leur permettent de filtrer l'eau. Une partie des espèces de crocodiles préfèrent néanmoins rester dans les zones d'eau douce.
Un alligator se démarque également par sa forte résistance, qui lui permet de vivre tant dans des zones à températures élevées que dans les zones froides et glaciales. Ils se rencontrent en général aux États-Unis alors que dans les pays d'Afrique, d'Asie ou en Australie, vous tombez plutôt sur des crocodiles.

Le caïman, une espèce d'alligatoridés d'Amérique du Sud


Appartenant à la famille des alligatoridés, on parle de Caïmans pour les espèces qui se rencontrent en Amérique du Sud. Tout comme leurs semblants nord-américains - les alligators - ils y vivent également dans les zones d'eau douce et sont donc sensiblement plus petits que les crocodiles, qui atteignent facilement 5 mètres comme nous l'avons évoqué. De manière générale, les alligators dépassent rarement les 3 mètres de long, à l'exception du caïman noir de Guyane qui peut atteindre 5 m, voire plus.

Lequel est le plus dangereux entre le crocodile et l'alligator?


Les crocodiles restent les plus dangereux parmi ces espèces. Ils sont en effet très impulsifs et ont tendance à attaquer tout être qui les approche. Les alligators sont moins agressifs. Ils attaquent uniquement lorsqu'ils ont une sensation de faim ou lorsqu'ils se sentent menacés. Il est toutefois important de rester prudent lorsque vous les approchez. Les alligators comme les crocodiles se déplacent très vite, notamment lorsqu'ils sont dans l'eau.


Que faire en cas de morsure ?


En général, les personnes qui sont souvent en contact avec les crocodiles et les alligators sont les seuls vraiment exposés à leur morsure. Pendant un voyage à l'étranger, vous pourriez néanmoins aussi passer par ces mauvaises expériences, s'il vous arrivait de descendre dans des lacs ou des rivières. Il faut donc éviter à tout prix de trop se rapprocher des zones à risque, car une morsure cause des lésions graves qui nécessitent une intervention immédiate, et peuvent même être mortelles. Si vous vous faites mordre, il est nécessaire d'aller directement vers une structure médicale où l'on peut s'occuper de la plaie. Les morsures, même de petite taille, peuvent en plus s'infecter. Seul un professionnel peut vous indiquer les médicaments à prendre pour éviter ceci.

Il faut rester particulièrement vigilant lorsque vous passez près d'un marécage. Même les plus petits crocodiles peuvent représenter une menace. Ceux-ci peuvent en effet parfois avoir des brindilles au niveau de leur museau dans le but de piéger les oiseaux. Si vous n'y faites pas attention, vous risquez de tomber vous-même dans ce piège. En ville, le risque de tomber sur ces animaux est toutefois quasi inexistant. Trouver des crocodiles dans les égouts en France est une situation peu probable !

5 juillet 2019

Quelle différence entre une langue véhiculaire et une langue vernaculaire ?

vehiculaire
Une langue véhiculaire est une langue intermédiaire entre des personnes qui parlent nativement une autre langue.
Dans un couple mixte vivant en France, la mari étant anglais et le femme allemande,  communicant en français, la langue véhiculaire est le français.
L'anglais est souvent la langue véhiculaire en sciences ou en programmation : c'est donc la langue commune entre les scientifiques ou développeurs bien que ceux ci ne soient pas anglophones.

La langue vernaculaire est au contraire une langue native, locale, parlée par une communauté.
Par exemple les scientifiques français utilisent entre eux une langue vernaculaire, le français en occurence, et utilisent l'anglais comme langue véhiculaire pour s'adresser à la communauté internationale.

23 juin 2019

Quelle différence entre une série et un feuilleton ?

Feuilleton ou série ?

Ces dernières années, la pléthore des programmes payant sur demande ont vu l'émergence des séries
Or ce terme de série est souvent employé à mauvais escient et la confusion est suavement entretenue par les producteurs audio visuels.

Quelle est donc la différence entre série et feuilleton ?

Un feuilleton est une série qui se poursuit sur plusieurs épisodes. C'est donc le cas des principales "séries" à succès comme Dexter, Games of Thrones, Desperate housewifes.
Une série possède quant à elle des épisodes totalement indépendants : c'est le cas par exemple des Experts, de Columbo.

Alors pourquoi cette confusion ?


Il est vrai que le mot feuilleton n'est pas un terme très branché et renvoie plutôt à des programmes de télévision un peu surannées de France 3 vers 15h00, qui sentent un peu la tisane (pour éviter d'évoquer l'odeur naphtaline ou de celle de sapin).
Les feuilletons renvoient irrémédiablement aux "feux de l'amour", ce nom mythique d'une serie dont tout le monde a entendu parler et que personne n'a jamais regardé ou pour faire plus simple, les dialogues de roman photos, des permanentes à foison, et des prénoms à la Steven et Pamela.







19 juin 2019

Quelle est la différence entre or blanc et argent ?

 Si vous n'êtes pas un expert en joaillerie, il peut être difficile de voir à l'œil nu si une bague est en argent ou en or blanc. Elles ont le même aspect visuel, surtout lorsque la bague est rhodiée. Dans tous les cas, la meilleure solution est de faire appel à un professionnel de la bijouterie, mais nous allons tout de même vous donner quelques pistes pour les différencier.


Distinguer une bague en or blanc d'une bague en argent


Il faut savoir que les bijoux en argent ne sont jamais faits à partir d'argent pur. Dans tous les cas, il s'agit d'un alliage de métaux où l'argent est le métal qui domine. En fonction des bijoutiers, le pourcentage d'argent peut être plus ou moins important et d'autres métaux sont donc employés pour solidifier le bijou. Sans certificat d'authenticité, voici quelques astuces pour repérer l'or blanc.
Si vous souhaitez vérifier que votre bague est en or blanc , vous devez en premier lieu regarder le poinçon qui se trouve sur la face intérieure de l'anneau. S'il y en a, s'il n'est pas effacé avec le temps ou si ce n'est pas un faux, vous pouvez découvrir une inscription 925 ou argent sterling, 800 ou 950, ce qui signifie que la bague est en argent.



Vous pouvez également procéder à quelques tests simples: si votre bague se tache avec de l'eau de Javel, elle est en argent. Si elle se colle à un aimant, elle n'est pas en argent ni en or blanc. Si vous la frottez avec un chiffon blanc et qu'elle laisse des traces gris noirâtre, il y a de l'argent. Les tests à la pierre de touche et à l'acide seront positifs (attention à les réaliser en extérieur).


Reconnaître l'or blanc


Comme l'argent, l'or blanc est également un alliage. L'or est toujours jaune, mais c'est un métal précieux très malléable. Pour rendre le bijou plus solide, il faut l'alliage d'autres métaux. C'est de cette façon que la couleur de l'or change. Pour fabriquer un bijou en or blanc ou en or gris, il faut de l'or jaune, du palladium ou de l'argent. Comme avec l'argent, votre bague en or blanc doit être marquée avec un poinçon.
Vous pouvez aussi effectuer des tests comme celui de l'aimant. Comme l'or n'est pas magnétique, votre bague ne doit pas être attirée par l'aimant. Si c'est le cas, d'autres métaux entrent dans sa composition. Vous pouvez essayer de la faire passer sur une surface en céramique non émaillée. Si c'est de l'or blanc, elle ne laissera jamais de traînée grise ou noire. Vous pourrez aussi faire tester votre bague or blanc chez un professionnel qui réalisera des tests plus spécifiques et plus sûrs.


Les autres points de différence


Il est donc presque impossible de différencier une bague en or blanc, car celui-ci est souvent rhodié. Cette couche de rhodium va apporter du brillant, de la clarté et de la luminosité au métal précieux. Seul le poinçon vous permettra de connaître le type de métaux utilisés dans la bague en or blanc.
Les prix diffèrent par la présence de pierres et la notoriété du bijoutier. Vous pouvez également essayer de voir si votre bague est en or blanc ou en argent grâce à son poids : l'argent est moins dense que l'or blanc. En tenant le bijou dans la main, vous devez avoir une impression de volume et de poids si c'est bien de l'or. Enfin, il faut noter qu' il n'existe pas de bijoux anciens en or blanc , car c'est un matériau récemment créé.
Si vous souhaitez acheter une bague en or blanc , il est donc conseillé de commander sur un site fiable spécialisé en or blanc et proposant des certificats d'authenticité du métal précieux.

18 juin 2019

Quelle est la différence entre le portage salarial et l’intérim ?

Avec les innovations technologiques, il existe désormais de nouvelles façons de travailler. C'est le cas du portage salarial qui existe depuis de nombreuses années. Avec ce concept, vous pourrez travailler de manière indépendante, tout en bénéficiant des avantages d'un salarié. D'un autre côté, de nombreuses personnes travaillent en intérim, pour les avantages que ce statut peut comporter ou parce qu'elles peinent à trouver un emploi CDI dans leur domaine d'expertise. Mais alors, quelle est la différence entre ces deux formes d'emploi ?

Quelle est la définition du portage salarial ?

Si nous nous référons à l'ordonnance n° 2015-380 du 2 avril 2015, le portage salarial se rapporte à une entreprise dénommée « entreprise de portage salarial » effectuant une prestation au profit d'une entreprise cliente, qui donne lieu à la conclusion d'un contrat commercial de prestation salariale. Elle met en place un contrat de travail, qui est conclu entre l'entreprise de portage salarial et un salarié désigné comme étant le salarié porté, qui est rémunéré par cette entreprise.
Ce concept s'adresse donc aux travailleurs indépendants, cadres ou salariés qui souhaitent proposer leurs services à une entreprise. Le portage salarial est aussi très intéressant pour les créateurs d'entreprise, les freelancers ainsi que les consultants formateurs. Même les personnes retraitées peuvent également trouver leur compte dans le système de portage salarial et ainsi bénéficier d'un complément de revenus. Alors, vous sera-t-il plus avantageux d'opter pour le portage salarial ou l'intérim ?




Pourquoi opter pour le portage salarial ?

Le portage salarial présente de nombreux avantages dont l'autonomie du travailleur. Il gère ainsi lui-même sa journée de travail et peut se concentrer sur ses missions, bien au calme chez lui. Grâce à ce concept, le travailleur indépendant bénéficie de :
  • la sécurité sociale
  • une assurance
  • une cotisation retraite
  • une indemnisation en cas de chômage
Par ailleurs, le travailleur indépendant peut suivre des formations pour optimiser son expertise. À noter que si vous vous présentez en tant que consultant, vous avez la capacité de facturer l'entreprise pour laquelle vous travaillez. Vous êtes libre de travailler aux horaires que vous aurez choisis. Ainsi, le portage salarial offre de nombreux avantages et même les étudiants peuvent prétendre au statut de travailleur indépendant grâce au portage salarial, tout en vous permettant de choisir vos missions.

Les inconvénients du portage salarial

Bien que le portage salarial présente de nombreux avantages, vous devez tout de même prendre en compte les contraintes liées à ce statut. Notez par exemple que vous devrez payer des frais de gestion qui seront généralement prélevés sur votre chiffre d'affaires. Il faut aussi prévoir des cotisations sociales plus élevées par rapport à un salarié classique. Dans tous les cas, ces petites précisions s'imposent car il n'est pas rare de trouver des personnes qui ont du mal à choisir entre le portage salarial et l'intérim.

Qu'est-ce que l'intérim ?

Le travail intérimaire est considéré comme un travail temporaire. Les travailleurs intérimaires occupent provisoirement un poste vacant au sein d'une entreprise ou des postes lors d'un pic d'activité saisonnière par exemple. Ils sont alors rémunérés par une société spécialisée dans le placement des employés intérimaires. D'une part, un contrat de mise à disposition est obligatoire entre l'entreprise cliente et la société d'intérim. D'autre part, un contrat de mission lie l'entreprise d'intérim et le travailleur. Ce dernier bénéficie d'un contrat de travail à durée déterminée. Toutefois, il existe aussi un CDI intérim qui inclut les mêmes avantages qu'un CDI classique.

Les avantages de l'intérim

En choisissant de travailler en intérim, vous avez la possibilité de trouver le juste équilibre entre votre vie privée et votre vie professionnelle. En outre, vous travaillez en fonction de vos disponibilités, soit à plein temps, soit à temps partiel. Selon le cas, les missions qui vous seront attribuées sont courtes ou longues. Néanmoins, vous pourrez développer vos expériences dans différents domaines.
Même en travaillant en intérim, vous bénéficierez d'un salaire équitable, d'une indemnité de fin de mission et d'une indemnité compensatrice de congés payés. Pour les personnes qui travaillent dans le bâtiment, une indemnité est prévue pour dédommager les heures chômées, en cas d'intempéries.
Il faut aussi noter que les intérimaires peuvent suivre des formations de remise à niveau et même de reconversion. Ils ont également droit au CIF (congé individuel de formation) et au DIF (droit individuel à la formation).

Les contraintes de l'intérim

Comme son nom l'indique, le travail en intérim est temporaire. Le travailleur doit donc s'adapter continuellement aux diverses conditions de travail. Il doit notamment se familiariser à un nouvel environnement à chaque mission.
Il faut aussi noter que les intérimaires ne peuvent pas toujours accéder à des crédits personnels auprès des banques. Ces dernières n'ont pas assez confiance en leurs capacités de remboursement. Même si travailler en intérim permet de profiter d'un temps libre, l'emploi est précaire.

Alors, portage salarial ou intérim ?

Les statuts d'intérim et de portage salarial présentent quelques similarités. Il faut toutefois noter que l'intérim est un travail temporaire, contrairement au portage salarial. Quant au travailleur porté, il bénéficie d'un CDD ou d'un CDI et conserve tous les avantages d'un salarié classique. En choisissant une bonne société de portage, le travailleur indépendant bénéficie de la sécurité sociale, d'une assurance, de la cotisation retraite, de l'indemnité en cas de chômage. Le portage salarial est également plébiscité pour la grande autonomie qu'il confère. Dans tous les cas, le portage salarial est surtout dédié aux professionnels qui souhaitent travailler tout en ayant la possibilité de gérer leur emploi du temps.
L'intérim permet aussi de mieux gérer le travail et le quotidien puisque l'intérimaire peut choisir de travailler à temps complet ou à temps partiel. En revanche, il ne pourra pas occuper le poste à long terme. Ce statut est souvent apprécié pour sa capacité à proposer un droit à la formation et de bénéficier de nombreux avantages comme les salariés qui travaillent en CDD ou en CDI. Il existe d'ailleurs de nombreuses entreprises d'intérim qui proposent d'excellents services.