17 mars 2017

Quelle est la différence entre satire et satyre



Ces deux mots sont des homophones (mots ayant la même prononciation mais possédant des sens différents) qui désignent des choses bien différentes. 



Première distinction :  l’un est masculin (un satyre) et l’autre est féminin (une satire).

Voyons maintenant ce que chaque terme désigne :
Une satire avec un « i » est une œuvre littéraire dont le dessein est de réaliser une critique moqueuse. Bien souvent les satires « s’attaquent » à des individus en vue, des organisations, ou l’État dans le but de mener une réflexion, d’apporter des changements ou de provoquer les personnes visées. Pour arriver à leurs fins, les auteurs de satires utilisent divers procédés stylistiques (exagération, parodie, diminution) dont l’effet aura un impact sur les lecteurs.
Citons quelques exemples d’œuvres et d’auteurs de satires :
*Le roman de Renart
*Les fables de Jean de La Fontaine
*Pantagruel de Rabelais.
*Certaines pièces de théâtres de Molière se moquant ouvertement de la société de son temps peuvent être qualifiées de satiriques. 

Le satyre est une créature issue de la mythologie grecque qui avec les Ménades accompagne le dieu Dionysos. Il peut être vu parfois aussi avec les nymphes, d’autres créatures de la mythologie antique. Les satyres sont souvent représentés comme des personnages hybrides mi-homme mi-bouc, avec parfois des oreilles d’équidés et un sexe proéminent ou carrément en érection. Amis de Dionysos, ils ont souvent une vie un peu débridée, puisqu’ils passent leur journée à s’enivrer, à jouer de la musique, à « draguer » les Ménades et à venir à bout des jeunes filles qui résistent à leurs ardeurs.  
C’est d’ailleurs pour cette raison que par analogie on emploie communément le terme de satyre pour désigner un homme obsédé qui recherche des relations sexuelles avec des inconnues, notamment des petites filles, et qui commet des actes condamnables tels que l’exhibitionnisme et le voyeurisme.