12 juin 2017

Quelle est la différence entre les remords et les regrets ?


Remords et regrets sont souvent considérés à tort comme des synonymes. Il est vrai que l'un et l'autre se rapporte à notre passé et font appel à un sentiment de tristesse mais ils diffèrent quant à la charge émotionnelle et morale qui leur est attachée.


Nous regrettons quelqu’un ou quelque chose que l’on a perdu et que nous aimerions encore voir, posséder ou faire. Ainsi, on peut regretter un être cher après sa mort, regretter son ancienne maison ou regretter de ne pas avoir acheté tel vêtement en promotion. Le chagrin qui en découle est d’une intensité variable et vient du fait que l’on ne pourra plus retrouver l’objet de notre regret. Nous aimerions revivre le passé pour mieux en profiter et cela nous fait souffrir de ne pas pouvoir le faire.

A l’inverse, éprouver des remords, c’est désirer intensément ne pas avoir vécu une situation parce que ses conséquences sont difficiles à assumer ou parce qu’elle nous parait moralement condamnable. Ainsi, on peut avoir des remords d’avoir acheté une maison pour laquelle nous avons aujourd’hui beaucoup de mal à payer les traites, ou le décès d’un proche peut occasionner des remords parce que nous pensons l’avoir négligé de son vivant, accélérant peut-être sa fin. Nous aimerions ne pas avoir vécu cette situation pour nous sentir en paix et cela nous fait souffrir de ne pas pouvoir l’effacer.

Regretter, c’est constater une perte sans jugement moral. Eprouver des remords, c’est exercer un jugement sur notre responsabilité dans cette perte.