19 janvier 2018

Quelle est la différence entre condensation liquide et condensation solide ?



C’est en préparant un petit billet sur les changements d’état de matière que j’ai pris conscience que je ne connaissais pas bien le vocabulaire autour de cette notion. Comme j’avais peur de me faire gronder par mon professeur de mari, j’ai décidé de réviser sérieusement ! 

Et vous ? Êtes-vous certain de bien connaître la différence entre condensation liquide et condensation solide ?

La condensation est un phénomène physique de changement d’état de la matière. Communément, on parle de condensation pour décrire le passage de l’état gazeux à l’état liquide de l’eau : la buée de votre douche se condense sur la surface du miroir. C’est un phénomène naturel appartenant au cycle de l’eau, observé au travers de l’apparition de la rosée, des nuages et de la pluie. Ce phénomène courant intervient aussi pour d’autres matières que l’eau. Mais en vérité, on ne devrait pas dans ce cas parler de condensation mais de liquéfaction. En effet, du point de vue de la thermodynamique (étude du comportement thermique des corps, plus exactement des transferts de chaleur), la condensation est toujours le changement d’état gazeux vers l’état solide que l’on rencontre lors de l’apparition de la neige ou du givre par exemple.

Pour éviter les confusions, on pourra entendre parler de condensation liquide pour la liquéfaction (passage de gaz à liquide) et de condensation solide pour la cristallisation d’un gaz en solide. On peut aussi parfois (mais c’est beaucoup plus rare) parler de sublimation inverse ou de désublimation, la sublimation désignant le changement d’état solide vers l’état gazeux.


Ne suis-je pas sublime, maintenant que je suis prête pour une interro surprise !