2 février 2018

Quelle est la différence entre une mandarine et une clémentine ?


L’hiver est la saison des mandarines et des clémentines. Miam !... Mais faites-vous bien la différence entre ces deux petits agrumes ? Ils se ressemblent tellement ! Il s’agit pourtant de deux espèces différentes.

Manger une mandarine, c’est un coup à avoir des pépins !
D’un orange doré, la mandarine est la plus ancienne de ces deux fruits appartenant tous deux à la famille des rutacées. Rapportée d’Extrême-Orient par les Portugais au XIXème siècle où elle  est cultivée depuis près de 3000 ans, elle devrait son nom à sa couleur proche de celle des robes des hauts fonctionnaires de l’empire chinois : les mandarins. Elle possède un parfum particulier et facilement reconnaissable. Plus sucrée que la clémentine, elle est peu acide, mais contient de nombreux pépins. Enfin, elle est récoltée en janvier / février dans le bassin méditerranéen.

Clémentine, fille de mandarine.
La clémentine doit son nom au Père Clément, qui aurait réalisé par hasard au cours des années 1890, un croisement entre un mandarinier et des oranges douces dans les jardins de son orphelinat près d’Oran, en Algérie. La clémentine est donc un hybride de la mandarine. De couleur orange-rouge, elle est plus acidulée que cette dernière et n’a pas ou peu de pépins. En effet, cultivée dans un verger constitué uniquement de clémentiniers, les fruits seront sans pépins, mais si des abeilles apportent du pollen d’autres agrumes sur ses fleurs, on pourra trouver alors quelques pépins dans les fruits. Plus précoce que la mandarine, elle est récoltée d’octobre à janvier.


Aujourd’hui, la clémentine tend à supplanter la mandarine. C’est dommage, car on néglige les saveurs particulières de ces différents petits agrumes.