24 février 2017

Quelle est la différence entre chah et chas



Chah et chas sont des homophones, c’est-à-dire des mots qui se prononcent de la même manière.  Mais ils n’ont pas vraiment grand-chose en commun, excepté peut être qu’en référence à un texte biblique, le chah, à cause de sa richesse aura plus de difficultés qu’un chameau, à passer par le chas d’une aiguille .( cf la Parabole du riche et du chameau . La Bible. Évangile de Marc 10, 23)




Le shah était en fait le nom porté par les monarques iraniens. Dérivant d’autres langues ce terme désigne plus largement et généralement le monarque ou le souverain d’un état. Mohammad Reza Chah est le dernier Chah d’Iran. Renversé et destitué en février 1979, il n'a jamais abdiqué.



Il paraîtrait que c’est à partir d'une forme arabe de ce mot (as-sāh,) que le mot échec proviendrait (as-sāh māt(a) : « le roi est maté ». D’où l’expression « échec et mat ».


Le chas est le trou situé sur une aiguille à coudre, par lequel on passe le fil. L'une des extrémités d’une aiguille est acérée puisqu’elle permet de percer le tissu ou la pièce de cuir. L'autre partie est munie d'une perforation appelée « chas ».  Plus ou moins gros, le chas permet de passer des fils plus ou moins épais. Il existe même des aiguilles à double chas qui permettent d’enfiler deux fils différents.
La plus vieille aiguille à chas au monde, trouvée dans une grotte (Denisova) en Russie en 2016, daterait d’environ -50 000 ans . C’est à croire que notre ancêtre l’Homo sapiens était un adepte de la couture ! D’autres aiguilles à chas en os ont été datées de 18000 ans avant Jésus Christ. Ces aiguilles à chas étaient utilisées par les hommes préhistoriques pour assembler et coudre des peaux d'animaux.