24 juin 2018

Quelle est la différence entre un rat et une souris ?


Le rat et la souris sont deux rongeurs que l’on peut domestiquer et avoir pour le plaisir dans une cage à la maison. A l’état sauvage, ils vivent dans les villes ou dans les champs et infestent parfois des maisons où ils peuvent faire de gros dégâts et même transmettre des maladies à l’homme. Que vous soyez l’ami des bêtes ou que vous soyez prêt à monter sur une chaise en hurlant, rien qu’à l’idée d’en croiser, voyons ensemble quelle est la différence entre ces boules de poils.


Le gros rat !

Le rat est un rongeur omnivore de la famille des Muridés et de genre Rattus. Il mange de tout, avec une préférence pour les fruits, les légumes et les graines. Agile, il court, saute, grimpe et peut se faufiler dans de nombreux endroits. Museau pointu, queue nue et dents tranchantes, on en connait principalement deux espèces : le rat noir, dit rat des champs et le rat brun dit rat d’égout qui a donné aussi le rat domestique.

Le rat des champs, 15 à 20 cm sans la queue, au pelage noir ou noisette, vit en pleine nature, dans les poulaillers ou dans les greniers. Le rat d’égout, environ 25 cm sans la queue, de couleur foncée (gris ou brun), vit dans les caves, les sous-sols et les égouts. Ils pèsent en moyenne environ 300 grammes.

La femelle rat donne naissance à 5 à 10 petits par portée, jusqu’à six fois par an. Le rat est donc considéré comme une espèce particulièrement invasive. Nuisible, il est porteur de nombreuses maladies graves transmissibles à l’homme. Sa prolifération est donc surveillée et des campagnes anti-nuisibles
sont régulièrement mises en œuvre.

Ils sont aussi parfois utiles. On estime que sans la présence des rats dans les égouts des grandes villes, ces derniers seraient très rapidement irrémédiablement bouchés. Les rats domestiques servent pour les recherches en laboratoire sur les maladies et les comportements. Grâce à son odorat, son intelligence et son agilité, il est utilisé pour la détection des mines anti-personnel dans plusieurs pays d’Afrique.

La petite souris !

Le terme souris est très général et ne correspond pas à une espèce précise. On considère communément comme souris, la souris grise (ou domestique), le mulot ou le campagnol. Souvent plus petit que le rat (bien que certains spécimens peuvent atteindre 20 cm de long !), elle a un pelage gris, brun ou parfois blanc, mesure de 7 à 10 cm pour 20 à 60 gramme de masse. Elle a de plus grandes oreilles que le rat. Comme le rat, elle mange de tout (graines, fruits, légumes), y-compris les matières plastiques.

Invasive, la souris femelle peut avoir 5 à 15 portées de 5 à 12 petits chacune. Habitant facilement dans les maisons, surtout en automne et hiver, elle est nuisible en réalisant des dégâts dans l’isolation des maisons, s’attaquant aux meubles et aux tissus. Elle est porteuse de maladies transmissibles à l’homme, notamment en souillant la nourriture avec sa salive ou ses déjections.

Comme le rat, elle est utilisée dans les recherches en laboratoire sur les maladies et les comportements.