19 juin 2018

Quelle est la différence entre un roman policier et un thriller ?


Nous voici face à deux genres littéraires centrés sur l’histoire d’une enquête. Dans l’esprit de beaucoup, il s’agit de livres policiers, sans plus. Il y a pourtant une nuance entre les histoires racontées dans ces livres. Tous les romans policiers ne sont pas des thrillers !


Le roman policier

Le roman policier est un genre littéraire général dans lequel on décrit le déroulement de la résolution d’une énigme. Malgré le terme « policier », il ne s’agit pas forcément d’une enquête policière. Ainsi on peut y trouver des histoires familiales, des complots politiques, de l’espionnage, etc… Généralement, le roman policier décrit la reconstitution par un raisonnement plus ou moins subtile, d’une suite d’évènements qui ont débouché ou pourraient déboucher sur un drame. Mais en fonction de la manière dont l’histoire est écrite, de son contexte et de l’atmosphère que l’auteur veut faire ressentir au lecteur, il existe plusieurs « sous-genres ».

Le thriller

Le thriller est donc un « sous-genre » du roman policier. Apparu dans les années 1970, il est issu du roman à suspense. Mais en plus de créer une tension palpable dans les situations décrites, le thriller va provoquer une sensation de malaise, de peur, voire d’angoisse au travers de la description détaillée de certaines scènes, parfois même de manière morbide et/ou malsaine. Ici, ce n’est pas la méthode de résolution de l’énigme qui intéresse l’auteur, mais le contexte et l’ambiance de l’histoire et surtout la psychologie des personnages et leurs contradictions qui peuvent les mener parfois à l’irréparable ! Le thriller s’accommode bien avec le surnaturel, la science-fiction, l’anticipation ou l’horreur.