12 octobre 2018

Quelle est la différence entre un téléphérique et une télécabine ?

Téléphérique de l'Aiguille du midi - Chamonix - France
Si je vous dis : « une cabine accrochée à un câble, avec quelques personnes à l’intérieur et au-dessus du vide », que me répondez-vous ? Un téléphérique sans doute ! Mais ce n’est pas aussi évident car un téléphérique et une télécabine se ressemblent beaucoup, mais sont pourtant bien différents.

Le téléphérique

C’est un système de transport en commun utilisé généralement en montagne pour franchir de forts dénivelés. Pour actionner un téléphérique, on dispose deux câbles entre le départ et l’arrivée. Le premier soutient la cabine équipée de galets dans sa partie supérieure qui roulent sur le câble. Le deuxième assure la traction de la cabine. Cette configuration permet d’installer une cabine de forte capacité (le record est une cabine de 230 passagers sur deux niveaux dans la baie de Ha Long au Viêt Nam) ou de grosses bennes de transport de matériel, de minerai. S’il y a plusieurs cabines, chacune a sa propre voie.

La télécabine

Télécabines se croisant sur un seul câble
Sur ce type de matériel, on utilise un seul câble qui constitue une grande boucle. Il assure à la fois la portance et la traction. Plusieurs cabines se suivent dans un mouvement continu, toujours dans le même sens. Il y a un ralentissement de la cabine lors des passages en gare de débarquement et d’embarquement grâce à un système de débrayage entre la cabine et le câble toujours en mouvement. Ce système utilise des cabines plus petites (de 4 à 16 passagers) et nécessite impérativement des pylônes de soutènement régulièrement répartis sur le trajet.

Mais ce n’est pas tout !

Réglementairement, en France, le terme téléphérique désigne aussi tous les systèmes de transport par câble avec cabines ou bennes suspendues comme les télésièges par exemple (banquette de 2 à 4 places totalement découverte).